spacer Mardi 26 mai 2015 @ 07:22 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Suzukaze
Suzukaze
actuasite

-1-
À vous les studios épisode 7 : Shaft
20 mai 2015 par jules

 






Shaft a été fondé en 1975 par Hiroshi Wakao , un ancien animateur de Mushi Production. Au départ, le studio se spécialise dans la colorisation en tant que sous-traitant et va petit à petit se lancer dans l'animation, toujours au service d'autres studios. On le voit par exemple créditer au générique du film Le Château de Cagliostro, premier long-métrage réalisé par Hayao Miyazaki en 1979. C'est pourtant bien plus tard, en 1987 que sort la première véritable production Shaft, l'OAV Yume kara Samenai. L'essai n'est alors pas vraiment concluant et le studio retourne à son rôle d’exécutant sur des licences célèbres comme Doraemon ou Gundam.



En 1995, Shaft produit sa première série télévisée, Eto ranger mais les années qui suivent sont encore placées sous le signe de la sous-traitance.
C'est véritablement au début des années 2000 que le studio se lance véritablement en tant que producteur principal. Les premières années du millénaires sont le théâtre d'une collaboration suivie entre Shaft et un autre pilier de la culture Otaku, Gainax. Cette association donne des séries comme Mahoromatic ou This Ugly Yet Beautiful World et confère au studio de Wakao un début de reconnaissance parmi les fans d'animation. De plus ces séries ont déjà pour point commun cette dimension érotique décalée qui fera plus tard la marque de Shaft.



Cette tendance grivoise est confirmée en 2004 lorsque Mitsutoshi Kubota, le successeur de Wakao décide de recruter un jeune réalisateur talentueux, Akiyuki Shinbô. Ce dernier s’installe progressivement aux commandes de Shaft avec des titres comme Pani Poni Dash!, Shin Negima !? et bien sûr Sayonara Zetsubou Sensei. Cette série consacre le style narratif du réalisateur, à la fois profond et dérisoire tout en expérimentant des cadres improbables et des effets surréalistes. Cet animé représente également le premier grand rôle de Hiroshi Kamiya, voix emblématique de Shaft. Cette star du doublage japonais a également interprété le personnage de Koyomi, protagoniste des Monagatari series. Cette licence représente d'ailleurs le plus grand succès commercial de Shinbô et cristallise son style de réalisation avec ses décors oniriques, ses dialogues à la fois philosophiques et tendancieux et bien sûr la voix inimitable de Kamiya.



Mais en plus de ce style très marqué, Shinbô est également connu pour ses parrainages. En fait, il n'est jamais seul aux commandes d'un animé et se fait toujours assister par un « élève », un jeune réalisateur qui apprend le métier aux côtés du maître. Le plus connu d'entre eux est bien évidemment Shin Ônuma, le réalisateur de Ef - a Tale of Memories et membre de la « Team Shinbô ». En 2009, Ônuma quitte son mentor pour devenir le réalisateur vedette du studio silver Link et créer sa propre identité artistique. Il laisse ainsi le champ libre à d'autres apprentis en quête de reconnaissance. Aujourd'hui, le principal protégé du maître Shinbô semble être Naoyuki Tatsuwa qui officie (entre autre) sur les séries Nisekoi.



Quoi qu'il en soit, les productions Shaft sont encore marquées de la patte de son réalisateur vedette. Géométrie des décors, Paysages urbains déserts, mariage de couleurs inhabituels et « plans de caméra » surprenants, tels sont les caractéristiques récurrentes des œuvres de Shinbô. De plus, le réalisateur a contribué à mettre en avant sa fonction. Ses séries sont très souvent des adaptations mais elles ont toutes ce petit quelque chose qui leur donne une identité commune. Il est donc probable et même souhaitable que de jeunes professionnels de l'animation l'imitent dans cette volonté de donner un rôle prépondérant à la réalisation dans l'animation japonaise.



Cette chronique est terminée, toutefois nous vous invitons à venir échanger sur ce thème .


-Jules-



Amis passionnés, membres de notre communauté, visiteurs assidus, sachez que Animeka a besoin de vous ! Pour renforcer ses équipes afin de vous offrir encore plus de contenu, d'infos, de fiches... L'équipe de bénévoles passionnés recrute. Nous cherchons des rédacteurs de fiches, de news, des correcteurs...
Animeka c'est une grosse base de données à mettre à jour, à compléter (réalisateur, studio, licence...) mais aussi des synopsis, des critiques à rédiger... Tout un contenu à produire et à corriger qui n'attend que la plume de passionnés. L'animation, c'est aussi de l'actualité, les sorties cinéma, les avant-premières, la VOD, les DVD et Blu-Ray, les jeux vidéo, les projets... Si l'un de ces domaines est une de vos prédilections, alors n'hésitez plus et venez partager votre passion en rédigeant de courtes news, des synopsis, des critiques, des fiches, tout ce qu'il faut pour compléter nos fiches.
Si l'aventure vous tente, si la passion et le partage sont vos créneaux et que vous avez la plume facile alors rejoignez-nous en envoyant vos candidatures à recrut@animeka.com
Vous trouverez le détail des nombreuses petites choses que vous pourriez apporter à votre site favori en consultant
notre annonce
sur le site et sur notre
forum
!



Animeka c'est aussi sur
Facebook !
Suivez toutes les actus pour assouvir votre passion par l'intermédiaire de notre page rédigée par Syaoran. Partagez-la avec vos amis !

-1-
À vous les studios épisode 6 : Aardman
6 mai 2015 par jules

 






Aardman... Pour la plupart des amateurs de cinéma d'animation, ce nom évoque deux choses : la pâte à modeler et la licence Wallace et Gromit. Pourtant, cette société britannique ne peut pas se résumer aussi simplement et cela est normal au regard de ses 43 ans d'existence.
Créée en 1972 par deux passionnés d'animation, Peter Lord et David Sproxton, cette maison de production basée à Bristol se spécialise au départ dans les courts-métrages. Le studio fait ses armes sur l'émission Take Hart, basée sur l'animation d'un personnage en pâte à modeler et destinée aux enfants. En 1983 sort une petite série de cinq épisodes destinés à la télévision : Conversation Pieces. Ces petits films réalisés en « stop-motion » (images par images) s'adressent cette fois à un public adulte. Cette tendance mature va se confirmer en 1986 avec Babylon, une réalisation de 15 minutes qui expérimente l'onirisme dans une atmosphère extrêmement inquiétante.



En 1986, le studio participe à la réalisation du clip de Sledgehammer, une chanson de Peter Gabriel. L'année suivante, Aardman produit deux films en « stop-motion » qui habilleront respectivement le My baby just cares for me de Nina Simone et Barefootin' de Robert Parker. Mais les années 80 sont surtout marquées par l'arrivée de Nick Park, un apprenti réalisateur qui désire faire un film sur un inventeur excentrique et son chien. Ce projet voit le jour en 1989 sous la forme d'un court-métrage d'une vingtaine de minutes intitulé Wallace et Gromit : Une grande excursion. Dans ce film, on trouve déjà tout ce qui fera le succès de la licence : un univers loufoque parsemé d'inventions étranges, un humour très britannique mais également une poésie profonde. À ce titre, on se souviendra plus particulièrement du robot lunaire qui rêve de devenir skieur.



Au cours des années 90, Nick Park réalise deux autres « épisodes » de Wallace et Gromit et perpétue cet esprit inventif du premier opus. De son côté, Peter Lord continue la réalisation de courts-métrages comme l’excellent Wat's Pig qui met en scène un univers médiéval, à la fois critique et burlesque. Ces deux figures du studio vont collaborer sur un film sorti en l'an 2000 et coproduit par Dreamworks : Chicken Run. Cet hommage à La Grande Évasion semble être l'archétype parfait des productions Aardman. Humour décalé, pastiche, la présence de nombreuses inventions bizarres et bien sûr l'utilisation de la « stop-motion » font de ce film un chef d’œuvre encensé par la critique et plébiscité par le public.



Par la suite, Aardman produit plusieurs longs-métrages comme Wallace et Gromit : Le Mystère du lapin-garou, Souris City ou encore Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout. Plusieurs séries pour enfants sont également réalisées et on pourra notamment retenir Shaun le mouton qui sera par la suite adaptée au cinéma.
Durant toutes ces années, le studio a développé son activité en produisant des clips, des publicités mais également des jeux tirés de leurs dessins animés. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, cette diversification ne s'est pas faite au détriment de la qualité et de l'inventivité. Ainsi, Aardman a permis à plusieurs animateurs talentueux d'exprimer pleinement leur potentiel. Ils sont nombreux mais je me permets de vous conseiller particulièrement Skinmeal, un film qui remplace le papier par la peau humaine.



En ce qui concerne les longs-métrages, le studio britannique semble toujours réussir à rencontrer son public tout en gardant des personnages atypiques, encore très loin des stéréotypes américains.
Shaun le mouton, leur dernier film est à l'image de cette identité unique et met en scène l'opposition entre ville et campagne. Tout en étant empli de bons sentiments, le film arrive à aborder certaines thématiques fortes comme le côté stressant de la ville ou son besoin de contrôler ce qui y pénètre. Comparer à cela, la campagne est présentée comme un lieu apaisant, plus éloigné de tous les tourments.






En résumé, Aardman, ce n'est pas que de la pâte à modeler ou de la « stop-motion », ni même uniquement de l'animation. Aardman, c'est un ensemble d'univers, parfois très complexes et parfois beaucoup plus simplistes. Le dénominateur commun de toutes ces œuvres semble être une poésie doublée d'un humour décalé. Dans ce catalogue éclectique, la filmographie la plus étrange est peut-être celle de Peter Lord qui semble vouloir visiter tous les registres et styles graphiques possibles.


Cette chronique est terminée, toutefois nous vous invitons à venir échanger sur ce thème .


-Nayruu et Jules-




Amis passionnés, membres de notre communauté, visiteurs assidus, sachez que Animeka a besoin de vous ! Pour renforcer ses équipes afin de vous offrir encore plus de contenu, d'infos, de fiches... L'équipe de bénévoles passionnés recrute. Nous cherchons des rédacteurs de fiches, de news, des correcteurs...
Animeka c'est une grosse base de données à mettre à jour, à compléter (réalisateur, studio, licence...) mais aussi des synopsis, des critiques à rédiger... Tout un contenu à produire et à corriger qui n'attend que la plume de passionnés. L'animation, c'est aussi de l'actualité, les sorties cinéma, les avant-premières, la VOD, les DVD et Blu-Ray, les jeux vidéo, les projets... Si l'un de ces domaines est une de vos prédilections, alors n'hésitez plus et venez partager votre passion en rédigeant de courtes news, des synopsis, des critiques, des fiches, tout ce qu'il faut pour compléter nos fiches.
Si l'aventure vous tente, si la passion et le partage sont vos créneaux et que vous avez la plume facile alors rejoignez-nous en envoyant vos candidatures à recrut@animeka.com
Vous trouverez le détail des nombreuses petites choses que vous pourriez apporter à votre site favori en consultant
notre annonce
sur le site et sur notre
forum
!



Animeka c'est aussi sur
Facebook !
Suivez toutes les actus pour assouvir votre passion par l'intermédiaire de notre page rédigée par Syaoran. Partagez-la avec vos amis !

-1-
L'ennemi intime...
30 avr. 2015 par JigoKu Kokoro

 


Si certains pensaient Dragon Ball Z dépassé, c’était sans compter sur la Toei Animation qui ne compte pas abandonner l’un des shônen les plus rentables de l’animation japonaise. Avec les ventes record du jeu Dragon Ball Xenoverse écoulé à plus de deux millions d'exemplaires, la franchise prouve qu’elle séduit toujours une solide communauté de fans et de curieux. C’est donc en toute logique que la série culte s’offre un nouveau film baptisé Dragon Ball Z : la résurrection de Freezer.


Tout juste deux ans après la sortie dans les salles nipponnes de Battle of Gods, qui nous faisait découvrir une nouvelle transformation de Goku, on replonge dans l’univers de la saga avec le retour d’un ennemi mythique : Freezer. Dans une nouvelle bande-annonce révélée au début du mois d’avril dans l’émission japonaise Mezamashi TV, on y voit la nouvelle transformation de Goku avec des cheveux bleus. Avec le temps, notre héros sera passé par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et plusieurs coupes de cheveux.



Avec la surenchère de puissance, on se demande bien comment un méchant de cette époque pourra faire le poids contre Goku, Vegeta et toute leur fine équipe. Pour ce qui est de l’histoire, on reprend les mêmes et on recommence. Après la bataille menée par Goku face à Bills, le Dieu de la destruction rencontré dans le film précédent, la paix est enfin revenue sur Terre. Gohan et Videl sont les heureux parents de la petite Pan, Krillin est policier et Goku et Vegeta s’entraînent encore et toujours. Tout va pour le mieux jusqu’à ce que deux nouveaux personnages, Sorbet et Tagoma, arrivent sur Terre pour retrouver les Dragon Balls et ressusciter leur maître Freezer...



Pour promouvoir ce nouveau long-métrage, la production du film et le studio ont d’ores et déjà annoncé que cette nouvelle transformation de Goku serait jouable dans le prochain Dragon Ball Z : Extreme Butôden sur Nintendo 3DS. Le jeu ne sortira que le 11 juin au Japon mais les premières personnes qui iront voir le film dans les salles de cinéma japonaises tout comme celles qui achèteront le numéro de juin du magazine V-Jump auront accès à la démonstration jouable présentant le nouveau Goku.


Dragon Ball Z : la résurrection de Freezer est sorti dans les salles japonaises le 18 avril et sortira aussi aux Etats-Unis cet été. Chez nous, il faudra s’armer d’un peu de patience pour voir le film, aucune date n’ayant pour le moment été annoncée pour l’Europe.

Affaire à suivre...

-Mysa-



Envie d'en parler ? C'est dans sur notre forum que cela se passe.

Nous continuons nos introspections sur vos envies et habitudes. L'équipe d'Animeka vous questionne sur vos impressions de visite de notre site lorsque vous utilisez un smartphone ou une tablette. Bien, moins bien, la parole est à vous dans notre module de sondage.



L'encre à peine sèche encore, découvrez la dernière chronique de découverte À vous les studios de notre rédacteur Jules. N'hésitez surtout pas à lire :






Découvrez nos tous derniers articles sur les sorties du mois d'avril 2015 !


et sa suite

.

-JigoKu Kokoro-


Amis passionnés, membres de notre communauté, visiteurs assidus, sachez que Animeka a besoin de vous ! Pour renforcer ses équipes afin de vous offrir encore plus de contenu, d'infos, de fiches... L'équipe de bénévoles passionnés recrute. Nous cherchons des rédacteurs de fiches, de news, des correcteurs...
Animeka c'est une grosse base de données à mettre à jour, à compléter (réalisateur, studio, licence...) mais aussi des synopsis, des critiques à rédiger... Tout un contenu à produire et à corriger qui n'attend que la plume de passionnés. L'animation, c'est aussi de l'actualité, les sorties cinéma, les avant-premières, la VOD, les DVD et Blu-Ray, les jeux vidéo, les projets... Si l'un de ces domaines est une de vos prédilections, alors n'hésitez plus et venez partager votre passion en rédigeant de courtes news, des synopsis, des critiques, des fiches, tout ce qu'il faut pour compléter nos fiches.
Si l'aventure vous tente, si la passion et le partage sont vos créneaux et que vous avez la plume facile alors rejoignez-nous en envoyant vos candidatures à recrut@animeka.com
Vous trouverez le détail des nombreuses petites choses que vous pourriez apporter à votre site favori en consultant
notre annonce
sur le site et sur notre
forum
!



Animeka c'est aussi sur
Facebook !
Suivez toutes les actus pour assouvir votre passion par l'intermédiaire de notre page rédigée par Syaoran. Partagez-la avec vos amis !

 
 

-1-
Let's the sun, the Japasun shine....
27 avr. 2015 par JigoKu Kokoro

 


Le mois de mai est propice aux sorties printanières et autres ballades dominicales. C'est aussi grâce aux multiples jours fériés qui s'y promènent que nous pouvons d'ailleurs en profiter. Alors pourquoi ne pas combiner les deux et offrir à l'amateur d'animation que vous êtes un petit tour dans un salon se déroulant justement durant cette période.


Comme à son habitude et grâce à une poignée de passionnés chevronnés, le salon Japansun 2015 est de retour dans la ville de Fabrègues les 2 et 3 mai au centre culturel José Janson. Deux jours concentrés et consacrés aux univers gravitant autour de l'animation et la culture japonaise. Bien évidemment au milieu des stands et exposants professionnels riches en mangas, goodies et autres friandises comme Okashibox. Vous y trouverez aussi plusieurs stands associatifs venus partager leurs diverses passions.


Le partage et la découverte cela a toujours été le créneau de ce salon qui se veut aussi ludique que possible. Un concours de cosplay organisé par
Yumeji
, des tournois de jeux vidéo par STA, des ateliers découvertes et concours de dessins par
Kick'Art
, des jeux de société uniques encadrés par là aussi les passionnés de Licornes. Un programme qui ne vise qu'une chose, vous faire profiter au maximum de ces deux jours. Mais ce n'est pas tout, des animations seront aussi proposées par
Seibu
, une association qui a plus d'un tour dans son sac pour apporter son lot de festivités.


Fatigués ? Qu'à cela ne tienne, le temps de calme sera assuré par
Antoine Chollet
venu parler de l'univers des jeux vidéo au milieu des relations familiales, ou l'association
Asian Dolls
venue elle faire découvrir les Ball Jointed Dolls japonaises. Une fois reposés pourquoi ne pas pousser la chansonnette lors du karaoké voir même tenter le concours lui-même. Enfin si la musique est une chose importante pour vous, sachez que le groupe japonais sera en concert et offrira une séance de « questions-réponses » aux visiteurs.



Au petit jeu des « questions-réponses » nous retrouverons un autre personnage, « youtubeur » connu et invité au sein de ce salon, . L'équipe de sera elle aussi de la partie. Pour terminer, en matière d'invités vous pourrez rencontrer , illustrateur au style unique et créateur de l'affiche du salon pour cette année. Une fois de plus ce salon garde ce qui a fait son identité depuis le début, faire plaisir et se faire plaisir autour de nombreuses passions communes.


Il ne vous reste plus qu'à faire votre petite liste en piochant dans le programme et terminer votre costume de cosplay. Un petit échauffement vocal, une ou deux parties de jeu vidéo et vous serez enfin prêts !


Envie d'en parler ? C'est dans sur notre forum que cela se passe.



L'encre à peine sèche encore, découvrez la dernière chronique de découverte À vous les studios de notre rédacteur Jules. N'hésitez surtout pas à lire :




Cette semaine nous continuons nos introspections sur vos envies et habitudes. Aujourd'hui l'équipe d'Animeka vous questionne sur vos impressions de visite de notre site lorsque vous utilisez un smartphone ou une tablette. Bien, moins bien, la parole est à vous dans notre module de sondage.




Découvrez nos tous derniers articles sur les sorties du mois d'avril 2015 !


et sa suite

.

-JigoKu Kokoro-


Amis passionnés, membres de notre communauté, visiteurs assidus, sachez que Animeka a besoin de vous ! Pour renforcer ses équipes afin de vous offrir encore plus de contenu, d'infos, de fiches... L'équipe de bénévoles passionnés recrute. Nous cherchons des rédacteurs de fiches, de news, des correcteurs...
Animeka c'est une grosse base de données à mettre à jour, à compléter (réalisateur, studio, licence...) mais aussi des synopsis, des critiques à rédiger... Tout un contenu à produire et à corriger qui n'attend que la plume de passionnés. L'animation, c'est aussi de l'actualité, les sorties cinéma, les avant-premières, la VOD, les DVD et Blu-Ray, les jeux vidéo, les projets... Si l'un de ces domaines est une de vos prédilections, alors n'hésitez plus et venez partager votre passion en rédigeant de courtes news, des synopsis, des critiques, des fiches, tout ce qu'il faut pour compléter nos fiches.
Si l'aventure vous tente, si la passion et le partage sont vos créneaux et que vous avez la plume facile alors rejoignez-nous en envoyant vos candidatures à recrut@animeka.com
Vous trouverez le détail des nombreuses petites choses que vous pourriez apporter à votre site favori en consultant
notre annonce
sur le site et sur notre
forum
!



Animeka c'est aussi sur
Facebook !
Suivez toutes les actus pour assouvir votre passion par l'intermédiaire de notre page rédigée par Syaoran. Partagez-la avec vos amis !

-1-
A vous les studios épisode 5 : Gainax
22 avr. 2015 par jules

 





Au départ, Gainax est une bande d'étudiants qui réalisent dans les années 80 deux courts-métrages d'animation pour le festival de science fiction de leur ville. Ces petits films sont dirigés par un jeune réalisateur en devenir, et sont remarqués par la firme japonaise Bandai. Cette grande société décide de commander un long-métrage à ce groupe d'apprentis animateurs plein de talent. Ces derniers profitent de l'occasion pour créer leur propre studio : Gainax. Yamaga se met donc au travail et produit l'un des films d'animation le plus cher du Japon (pour l'époque évidement) : Les Ailes d'Honneamise. Ce film qui raconte une course à la conquête spatiale entre deux pays imaginaires est un échec financier cuisant. Le coup va être extrêmement dur à encaisser pour Yamaga qui va se retirer de la réalisation pendant presque quinze ans.



Ces péripéties laissent le champ libre à un autre fondateur du studio, . Celui-ci fait ses armes en tant que dessinateur sur le film Nausicaä de la vallée du vent. À cette occasion, il rencontre un homme qui deviendra son mentor et même son ami : . Anno va notamment diriger la série Nadia et le secret de l'eau bleue sur lequel Gainax participe en tant que sous-traitant. Mais c'est en 1995 que la destinée de ce réalisateur et du studio Gainax va changer à jamais grâce à l'un des plus grands succès de l'histoire de l'animation japonaise : Neon Genesis Evangelion.
Je ne pourrais évidemment pas parler correctement de cette série sur un format aussi court, je me contenterai donc de rappeler qu'elle est devenue absolument culte dans la communauté otaku et qu'elle reste encore aujourd'hui incomparable de par ses thèmes, son esthétique et sa narration.



Les années suivantes, Gainax signe plusieurs collaborations avec d'autres studios : Kare kano avec J.C.Staff, FLCL avec I.G, Mahoromatic avec Shaft et Abenobashi avec Madhouse. À chaque fois, ces productions marquent l'esprit grâce à leur originalité mais aussi par leur forte identité otaku.
On peut noter que durant cette période, c'est Hideaki Anno qui se trouve dans le creux de la vague tandis que Yamaga semble revenir à la réalisation (pour un temps limité seulement).
Le studio connait ensuite une période plus compliquée et semble tout miser sur le thème de l'érotisme provocateur mais ne parvient pas à rééditer l'exploit d'Evangelion, du moins jusqu'en 2007.



En effet, cette année là, le jeune réalisateur va créer Gurren Lagann . Cette série déjantée va permettre à Gainax d'être une nouvelle fois le porte drapeaux de la « culture otaku » à travers le monde entier. Cette réussite incontestable amène de nombreux fans à penser que le studio est définitivement devenu le chef de file de l'animation japonaise de qualité et ce malgré le départ de Anno en 2006.
Encore une fois, l’essai n'est pas transformé et les années qui suivent vont nous offrir des séries oubliables, pas vraiment catastrophiques mais jamais transcendantes. Imaishi redonne un peu de passion avec Panty & Stocking with Garterbelt mais il quitte le navire l'année suivante pour créer son propre studio : Trigger.



À la lecture de cette petite chronologie, on peut la percevoir comme fortement critique mais ce n'est pas exactement le cas. Il est possible que la réputation de Gainax soit aujourd’hui surévaluée. Pourtant, il est incontestable que ce studio a réussi à produire deux séries parmi les plus importantes des deux dernières décennies pour la « culture otaku ». Il est d'ailleurs tout à fait envisageable que l'exploit soit réédité dans les années 2010. La force de ce studio est d'avoir su être le porte-parole de toute une génération en produisant des séries totalement décomplexées mais jamais vides de sens. Evangelion en est bien sûr le meilleur exemple en ce qui concerne ces questionnements générationnels avec un thème extrêmement fort : la fuite.



Cette chronique est terminée mais nous vous invitons à venir échanger sur ce thème .

-Jules-

Pour les grands passionnés de Gainax, vous pouvez aussi visiter le site très complet lui aussi sur le sujet.



Cette semaine nous continuons nos introspections sur vos envies et habitudes. Aujourd'hui l'équipe d'Animeka vous questionne sur vos impressions de visite de notre site lorsque vous utilisez un smartphone ou une tablette. Bien, moins bien, la parole est à vous dans notre module de sondage.





Découvrez nos tous derniers articles sur les sorties du mois d'avril 2015 !


et sa suite

.

-JigoKu Kokoro-


Amis passionnés, membres de notre communauté, visiteurs assidus, sachez que Animeka a besoin de vous ! Pour renforcer ses équipes afin de vous offrir encore plus de contenu, d'infos, de fiches... L'équipe de bénévoles passionnés recrute. Nous cherchons des rédacteurs de fiches, de news, des correcteurs...
Animeka c'est une grosse base de données à mettre à jour, à compléter (réalisateur, studio, licence...) mais aussi des synopsis, des critiques à rédiger... Tout un contenu à produire et à corriger qui n'attend que la plume de passionnés. L'animation, c'est aussi de l'actualité, les sorties cinéma, les avant-premières, la VOD, les DVD et Blu-Ray, les jeux vidéo, les projets... Si l'un de ces domaines est une de vos prédilections, alors n'hésitez plus et venez partager votre passion en rédigeant de courtes news, des synopsis, des critiques, des fiches, tout ce qu'il faut pour compléter nos fiches.
Si l'aventure vous tente, si la passion et le partage sont vos créneaux et que vous avez la plume facile alors rejoignez-nous en envoyant vos candidatures à recrut@animeka.com
Vous trouverez le détail des nombreuses petites choses que vous pourriez apporter à votre site favori en consultant
notre annonce
sur le site et sur notre
forum
!



Animeka c'est aussi sur
Facebook !
Suivez toutes les actus pour assouvir votre passion par l'intermédiaire de notre page rédigée par Syaoran. Partagez-la avec vos amis !

-1-
... Voir les archives ...

14-04-2015 Kaméhaméhanniversaire Z
09-04-2015 A vous les studios épisode 4 : DreamWorks
07-04-2015 Kaméhaméhanniversaire
04-04-2015 Plantanimées et jolies fleurs
27-03-2015 À vous les studios épisode 3 : Production I.G
24-03-2015 Avoir vu ou non
13-03-2015 A vous les studios épisode 2 : Pixar
25-02-2015 A vous les studios épisode 1 : Madhouse
25-02-2015 Un peu de nouveauté
17-02-2015 And the winner is....
10-02-2015 Mer, sable, soleil, un bakast pas hivernal
27-01-2015 Le Moe
27-01-2015 Ce n'est pas le dernier Bakast
20-01-2015 Un vent de folie souffle sur Bakast
08-01-2015 Une femme solitaire
08-01-2015 Un mois de Janvier bien animé !
02-01-2015 Les ANIMEKA AWARDS 2014 !!!
29-12-2014 Une nouvelle année pleine de surprise.
21-12-2014 Le tournoi des légendes : une cicatrice de légende
16-12-2014 Bakast s'expose
14-12-2014 Le tournoi des légendes : finale
07-12-2014 Le tournoi des légendes : demi-finale (partie 3)
29-11-2014 Le tournoi des légendes : demi-finale (partie 2)
22-11-2014 Le tournoi des légendes : demi-finale (partie 1)
16-11-2014 Le tournoi des légendes : comédie et réalité
10-11-2014 Coup de Projo sur Baccano!
09-11-2014 Le tournoi des légendes : du rêve et des larmes
04-11-2014 Du remake et du nouveau.
02-11-2014 Le tournoi des légendes : divin, musique et vidéo
29-10-2014 Petit complément de vit-animes- pour l'hiver
25-10-2014 Le tournoi des légendes : tragédies amoureuses
24-10-2014 Une année de plus mais pas seulement...
19-10-2014 Le tournoi des légendes : des amours écolières
14-10-2014 Pour préparer un halloween animé.
11-10-2014 Le tournoi des légendes : jeunesse et amour
05-10-2014 Le tournoi des légendes : je t'aime, moi non plus
29-09-2014 De quoi lutter contre la morosité de l'automne...
27-09-2014 Le tournoi des légendes : amour, gloire et beauté
23-09-2014 24 histoires par recueil
19-09-2014 Le tournoi des légendes : un retour en couple
05-09-2014 Ramènes Ezra Scarlet chez toi !
02-09-2014 C'est la rentrée
30-08-2014 Le tournoi des légendes : un cyborg de légende
23-08-2014 Le tournoi des légendes : la finale
16-08-2014 Le tournoi des légendes : demi-finale (partie III)
09-08-2014 Le tournoi des légendes : demi-finale (partie II)
01-08-2014 Le tournoi des légendes : demi-finale (partie I)
29-07-2014 Un conte et des jeux pas fait pour les enfants
27-07-2014 Le tournoi des légendes : le début de la fin
22-07-2014 Bakanime actuel et intemporel
19-07-2014 Le tournoi des légendes : qui sera vainqueur ?
13-07-2014 Le tournoi des légendes : le combat continue
04-07-2014 Le tournoi des légendes : un choix difficile
30-06-2014 Vivement l'été sans fin
29-06-2014 Le tournoi des légendes : qui choisirez-vous ?
24-06-2014 Des lieux de rassemblements de toute taille
22-06-2014 Le tournoi des légendes : la baston continue
14-06-2014 Le tournoi des légendes : 5 héroïnes, 1 vainqueur
07-06-2014 Le tournoi des légendes : un combat sans merci
03-06-2014 Se préparer à voir les étoiles
30-05-2014 Le tournoi des légendes : une légende au féminin
27-05-2014 Bien plus qu'un fille en peau de léopard
11-05-2014 Un studio et un sondage
06-05-2014 Le muguet, c'est dépassé.
02-05-2014 Le tournoi des légendes - Une légende se termine
29-04-2014 Japan Sun (Shine !)
25-04-2014 Le tournoi des légendes - Finale
22-04-2014 Lame d'Evangelion
19-04-2014 Le tournoi des légendes - Demi-finale (part 3)
16-04-2014 Des jeux vidéo et un Dieu
12-04-2014 Le tournoi des légendes - Demi-Finale (part 2)
05-04-2014 Le tournoi des légendes - Demi-Finale
01-04-2014 C'est sûr, le printemps arrive
29-03-2014 Le tournoi des légendes - Combattez les tous !
22-03-2014 Le tournoi des légendes - Jeu, set et match
 
Les animes les plus visités
Deadman Wonderland
1 - Deadman Wonderland
Magi: The Labyrinth of Magic
2 - Magi: The Labyrinth of Magic
3 - TERRAFORMARS
4 - Shin sekai yori
5 - Terra Formars OAV
6 - Is It Wrong to Try to Pick up Girls in a Dungeon?
7 - Another
8 - Clannad
9 - Blood-C
10 - Steins;Gate
Statistiques sur 7 jours
Les prochaines conventions
France Dans 2 jours : The Art of Anime
France Dans 4 jours : Lord Of The Geek 2015
France Dans 37 jours : Japan Expo 16e impact
France Dans 108 jours : Mangame Show

Liste complète

Sondage n°201
Allez vous sur Animeka avec votre smartphone/tablette ?

Souvent et j'ai rien à redire.
Oui et c'est pas très pratique !
Non, c'est tellement difficile...
En WAP c'est possible ?
Voir les résultats (Vote blanc)
Articles aléatoires
Fiches aléatoires
Les derniers animes entrés
1 - Macramé
2 - Come Coco
3 - Trinity Seven OVA
4 - Danna ga Nani o Itteiruka Wakaranai Ken 2 Sureme
5 - Senran Kagura: Estival Versus - Mizugi Darake no Zen`yasai

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2014 - Termes d'utilisation.