spacer Jeudi 18 juillet 2019 @ 01:35 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< A Pink Christmas  :: Animes ::  À plein gaz >>
A Place Further Than The Universe (2018)
A Place Further Than The Universe   TITRE ORIGINAL : Sora Yori mo Tooi Basho
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2018
  STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRES : [DRAME] [AMOUR & AMITIé] [TRANCHE DE VIE]
  AUTEUR : [YORIMOI [MANGAKA]]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
宇宙よりも遠い場所
Sora Yori mo Tooi Basho: A Story That Leads to the Antarctica
Uchū Yorimo Tōi Basho
Uchū Yorimo Tōi Basho - A Story that leads to the Antarctica
Uchuu Yorimo Toui Basho : A Story that leads to Antarctica
Uchuu Yorimo Toui Bashou
Synopsis
Mari Tamaki est une lycéenne pleine d'énergie. Elle rêve de sortir de sa vie ordinaire et de réaliser quelque chose de grand pour ne pas gâcher sa jeunesse. Son chemin croise alors celui d'une autre camarade de classe Shirase Kobuchizawa surnommée Antartica, du fait qu'elle tente de monter un projet pour rejoindre le Pôle Sud où sa mère est décédée lors d'une expédition. Devant sa détermination, Mari décide de l'aider dans sa folle entreprise. Elles seront bientôt rejointes par deux autres jeunes filles et se lanceront toutes les quatre dans cette grande aventure qui les mènera en un lieu plus éloigné que l'univers...

-Matchoss-
Critiques
Sora Yori mo Tooi Basho. Littéralement, « un endroit plus loin que le ciel ».
S’il fallait jeter tous les animes de 2018 pour n’en garder qu’un seul, c’est lui que je choisirais.
Parce qu’il aborde un genre extrêmement rare dans l’animation japonaise, celui du « road movie ». Parce qu’il parvient à faire ressentir un panel d’émotions énorme avec une histoire pourtant si simple.
Parce qu’il met en scène des personnages criants de vérité dont on ne voudrait jamais se séparer.
Plus généralement, parce qu’il est drôle, émouvant, inspirant, touchant et la liste est encore longue.
Et enfin, parce que sur la durée de ces 13 épisodes, il ne semble commettre aucune erreur, aucun faux pas.
Mais reprenons depuis le début.

Dès les premières minutes, la qualité se fait ressentir. Animation, montage, rythme, musique, jeu d’acteur, tout y est ! L’immersion est immédiate et les personnages sont caractérisés en un temps record.
Un sentiment qui ne va pas se tarir passé le premier épisode, mais bien grandir pour nous laisser émerveillés, à l’instar de nos personnages, devant la beauté du voyage auquel on assiste.

Car le voyage, c’est bien ce qui est au centre de Sora Yori mo Tooi Basho. Certes, c’est l’histoire de quatre amies qui partent au Pôle Sud, mais il faudra bien entre 8 et 9 épisodes pour les voir y parvenir, c’est donc à un road trip en bonne et due forme que l’on assiste, au cours duquel tout ce petit monde qui nous est présenté va apprendre à se connaître et mûrir.
De ce point de vue, le casting est parfaitement calibré ; chacune de nos protagonistes a quelque chose à apprendre des autres, et d’une certaine façon, réalisera son rêve au cours de cette virée frigorifique.
Un développement d’autant plus satisfaisant car servi par des dialogues à l’efficacité redoutable qui, couplés à un montage dynamique et précis, témoignent d’un rythme narratif parfaitement maîtrisé. En résultent une immersion et un attachement immédiats, si la performance sincère et brillante des comédiennes ne suffisait pas à convaincre.

Sur le plan technique, le projet de Madhouse surprend encore en assurant un rendu visuel d’excellente facture sur l’ensemble des 13 épisodes. Des simples détails dans l’animation des personnages aux couleurs chatoyantes d’un coucher de soleil polaire, tout est si beau que l’on échangerait volontiers sa place avec nos globe-trotteuses.
Et si la musique aurait pu se permettre un peu plus de risques, le sentiment « feel good » est bien là et enveloppe gentiment le spectateur pour mieux l’émouvoir.
Évidemment, tout n’est pas parfait ; et dans les potentiels défauts, on relèvera par exemple la répétitivité dans l’usage des insert songs, ou bien la sous-intrigue des chroniques du Pôle Sud qui est en fait assez survolée. Bien peu de choses par rapport à tout ce que la série a à offrir.

Sora Yori mo Tooi Basho est donc une œuvre quasi-organique. Toutes les étapes de la production paraissent s’emboîter en une sorte de fresque pleine de bons sentiments où rien n’est vraiment laissé en arrière. Tout semble si facile et si naturel qu’avant-même de s’en être rendu compte, le voyage est déjà terminé, et on quitte le Pôle Sud avec une certaine mélancolie.
Si le terme de chef d’œuvre est laissé à l’appréciation de chacun, nul doute que même les plus casaniers ne sauraient rester de marbre devant une telle invitation au voyage et à l’amitié.

-Auraman-
Note de la rédaction
Dès le 02 janvier

Bande annonce (VOSTFR)


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum !
Licencié par :

Crunchyroll
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://yorimoi.com/
Japon
Site officiel

Recherche Google : a place further than the universe sora yori mo tooi basho yorimoi [mangaka] madhouse production
Recherche Yahoo : a place further than the universe sora yori mo tooi basho yorimoi [mangaka] madhouse production

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
A Place Further Than The Universe © 2018 Yorimoi [Mangaka] / Madhouse Production

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.