spacer Jeudi 14 décembre 2017 @ 14:15 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Japan Expo 2004
Il y a bien longtemps, alors que les BD et les comics étaient très populaires, quelques petites sociétés d’édition françaises, qui se comptaient sur les doigts de la main, prirent le pari fou de se lancer dans la publication de bandes dessinées japonaises, appelées mangas, alors que la communauté autour de ce phénomène était presque inexistante. Puis vint le Club Dorothée. Avec sa popularité grandissante vint également le problème de remplir la grille de programmes. C'est alors qu'avec AB, la société mère, ils se sont tournés vers les dessins animés japonais, toujours très prolifiques de nos jours. En accord avec la Toei Animation (Dragon Ball, Nicky Larson, Ranma ½...), la japanimation arriva en force sur nos écrans ; très vite d'autres chaînes ont emboîté le pas comme La Cinq. Le succès fut énorme, encore aujourd’hui les petits gamins continuent à faire référence à Dragon Ball Z lorsqu'ils se battent dans leur cour de récré et à Olive et Tom lorsqu’ils disputent un match de football. Le marché du manga et de l’animation nippone est en pleine expansion et rassemble une énorme communauté. Elle se rassemble depuis peu, une fois par an dans une convention : Japan Expo.

Ce festival de loisirs japonais, qui cette année fêtait son 6e impact, a été créé au départ par l’association JADe qui participait précédemment à l’organisation de l’Epitanime (convention dans les locaux de l'EPITA) ou encore à la convention Les Arpenteurs du Rêve. Ensuite se sont ajoutées plusieurs autres associations qui souhaitaient faire partie de la conception d’un tel projet et quelques professionnels comme par exemple Game One (chaîne de télé) qui ont apporté leur aide au niveau de la communication et sur quelques activités.
Il est d’ailleurs important de signaler que les membres du staff sont bénévoles et non professionnels, ils souhaitent seulement apporter leur aide et partager leur passion.
Enfin précisons que tout cela se déroule pour le moment au CNIT (Paris, la Défense) qui a l’avantage de proposer plusieurs amphithéâtres.



Après cette petite présentation, rentrons dans le vif du sujet : les activités proposées par le festival. Japan Expo veut présenter différents aspects de la culture japonaise et pas seulement la japanimation (bien que celle‑ci soit prédominante).
Premièrement, nous parlerons de la partie commerciale qui est celle qui fait vivre le salon. Pendant trois jours, les fans font le tour des stands remplis de mangas, de goodies, de DVD, d'OST, de J‑music et autres objets collectors, avec parfois quelques offres exclusives à l’évènement. On peut donc voir des stands qui vont du célèbre éditeur de DVD et de manga, au simple petit revendeur de goodies en occasion. C’est donc le paradis de n’importe quel fan, mais généralement, tous ces objets qui nous font rêver donnent rapidement le tournis au compte en banque, il ne faut donc pas trop s’y attarder sous peine de vous retrouver le lundi suivant à l'hôpital avec votre banquier pour vous faire retirer la peau du cul.

Après avoir fait son shopping, un peu de détente s’impose ; et là deux choix s’offrent à nous, rien que ça !

La première possibilité, et non des moindres, vous transporte dans la section Jeux vidéo de la convention, qui fait bien sûr partie de la culture japonaise. De grands noms comme Nintendo, SEGA et Microsoft apportent leur soutien, cette année a d’ailleurs été riche en surprises car tout fan du monde vidéoludique était très heureux de constater que Nintendo et SEGA avaient apporté dans leurs bagages quelques nouveautés de l’E3, comme par exemple Donkey Konga qui fut un véritable carton, ou encore Resident Evil 4 qui a fait travailler les secouristes lingères du bâtiment.
Deuxième possibilité, on se prépare psychologiquement à faire la queue et direction les amphithéâtres. Les activités dans ces pièces sont très variées et il y en a pour tous les gouts. L’une des plus faciles d’accès est la projection d’animés japonais récemment acquis par les éditeurs. Cette année, en avant‑première, nous avions le droit d’assister à Onegai Teacher ou encore RahXephon.

Les conférences sont les animations les plus intéressantes que proposent ces amphis. Ainsi on peut découvrir des spécialistes venus nous parler de la crise économique japonaise ou encore de la culture nippone en France, cela est très instructif. Mais ces conférences sont aussi le lieu où les invités japonais viennent nous parler d’eux et de leurs œuvres. Cette année, la star de l’évènement était Masakazu Katsura, mangaka célèbre à l’origine de I''s ou encore D.N.A² et Video Girl Ai, qui venait promouvoir et dédicacer le premier tome de son nouveau manga : Zetman. Mais il n’était pas le seul à avoir été convié, on peut notamment signaler la présence de M. Abe, directeur d’animation de X et Chobits, et celle de M. Watari acteur de sentai, reconnu en France pour sa prestation dans X-OR ainsi que M. Andy Seto, mais aussi la présence de Mana qui amena de nombreuses cosplayeuses de style gothique.


Après tout ça, nous, petits fans de l’univers nippon, sommes un peu fatigués. Il faut donc se reposer un petit peu ; là encore tout est prévu, pas besoin de bouger car ça se déroule encore dans les amphithéâtres. Quelques concerts sont organisés pour apporter un peu de fraicheur et nous sortir du brouhaha incessant du salon. Au menu, un concert d’amateur organisé par Déclic Images, les Romanesques et beaucoup d’autres surprises. Pour rester dans le domaine musical, un karaoké et des quiz musicaux (et vidéos) sont organisés durant les trois jours avec en prime, le dimanche, la grande finale et quelques cadeaux à gagner. Le karaoké était malheureusement réalisé dans une petite salle malgré tout assez bien organisée. Fous rires, bonne ambiance et fascination devant les gens qui ont bien voulu se prêter au jeu. Il y a même eu quelques très bons chanteurs et chanteuses qui ont fait de très belles interprétations sur des musiques pas toujours faciles.

On se sent de nouveau d’attaque ? Alors c’est parti pour les activités les plus populaires de la JE, qui elles aussi, se déroulent dans les amphis.
On commence par le Sushi Quiz, parodie du Burger Quiz d’Alain Chabat avec le même principe : des questions stupides et une ambiance de folie !!! D’ailleurs comme chez son grand frère, le SQ accueillait des vedettes pour un match endiablé : les anciens de Game One contre les petits nouveaux. Vous êtes encore chaud ? Direction le cooooosplayyyyy.
Pour ceux qui ne connaissent pas, le concept est simple : des fans se déguisent en leur héros préféré (jeu vidéo, manga, chanteur) et font une petite prestation en chantant ou autre de une à cinq minutes... Fous rires garantis !


Quittons les salles obscures de l’amphi pour retourner se promener dans le salon... Là encore, beaucoup d’autres surprises ont été préparées.
Un espace Traditions et Culture populaire qui s’étend sur plus de 1000 m² a été gardé pour nous sortir un peu des stands commerciaux du salon. On découvrira avec grand plaisir plusieurs activités comme des démonstrations d’arts martiaux, des tournois de go et plein d’autres facettes de la très riche culture nippone. Cet espace est d’ailleurs très festif et les organisateurs ont concocté de nombreux spectacles et concerts pour nous enrichir toujours un peu plus, mais là encore, je vous donne le soin de découvrir ça l’année prochaine, qui sait. C’est donc un lieu de détente, de partage et de convivialité comme vous l’aurez compris, et chaque jour, de nouvelles surprises très intéressantes attendent les visiteurs. C’est l’endroit généralement le plus apprécié.
Avant de partir il ne faut pas oublier de passer par les ateliers, si ce n’est déjà fait, car là encore, beaucoup de choses sont à découvrir comme l’initiation au dessin ; d’ailleurs de talentueux dessinateurs amateurs exposent leurs œuvres pendant ces trois jours. La fin du festival est l'occasion aussi de faire ses petites emplettes car les prix sont cassés. Ce fut aussi l'occasion pour quelques‑uns d'entre nous d'avoir la chance d'obtenir une dédicace de Katsura... Chose assez difficile (voire même impossible) les autres jours.



Vous l’aurez donc compris, il est assez difficile de résumer Japan Expo en un petit compte‑rendu comme celui‑ci car les activités sont très nombreuses et variées. Bien sûr tout n’est pas rose dans ce tableau puisque quelques problèmes d’organisation viennent perturber le bon déroulement des choses, comme par exemple les queues énormes avant de rentrer dans le CNIT, ou encore les annulations de certaines activités, mais là encore il ne faut pas oublier que l’équipe de Japan Expo est constituée de bénévoles. De plus cette année, le nombre de participants a littéralement explosé et on a largement dépassé les prévisions les plus larges. Certains auront peut‑être été déçus tout de même : trop de monde, trop commercial... Mais avant tout, ce festival est LE lieu de rencontre de notre communauté de fans partageant la même passion, et au final c’est l'essentiel !

À l’année prochaine.
Le 04-09-2004 à 00:48:44 par : JRD, Lapinator et Sonygoal

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.