spacer Lundi 26 juin 2017 @ 15:52 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Le cosplay vu par Ainlina







Aujourd'hui, Animeka donne la parole à Ainlina, une cosplayeuse active depuis le tout début des années 2010 et réputée pour son perfectionnisme. Fin 2013, elle choisit de partager sa passion par le biais de la vidéo sur internet et se lance sur Youtube. Avec sa bonne humeur et son franc-parler, elle commence alors à se faire connaître et ouvre petit à petit sa chaîne au manga et à l'animation, deux autres de ses passions. Très disponible et toujours motivée pour partager son expérience, elle a gentiment accepté une petite interview sur notre site.



Photo : Justine Vedovato



Animeka : Comment / pourquoi t'es-tu lancée si activement dans le cosplay ?

Ainlina : Alors ça c'est la question à laquelle il est toujours un peu dur de répondre, (rires) ! Je pense que je suis rentrée dans le cosplay « naturellement ». J'étais fan de mangas, d'animes et de jeux vidéo, je fréquentais les conventions depuis longtemps. Mamie Ainlina c'est moi ! Un jour, des amis, tous aussi fans de cette culture que moi, m'ont proposé un groupe de cosplay. Et finalement, la couture m’a tout de suite plu, surtout en pouvant la rattacher à ma plus grande passion de l'époque, et encore actuelle je crois bien. 


Ak : Aujourd'hui, quelle place occupe le cosplay dans ta vie ?

Ainlina : Une assez grande place, et surtout beaucoup trop encombrante. En gros, ça s'étale de ma chambre, à la cave, en passant par le salon et la chambre de ma mère, rien que ça.
Non plus sérieusement, j'y consacre énormément de temps, c'est sûr, et beaucoup d'amis sont liés à ce loisir. Mais j'ai tellement d'autres passions qui ont aussi une grande place dans ma vie, que je ne peux pas dire que le cosplay c'est toute ma vie ! Mais ça en fait largement partie, je ne peux pas le nier, et mon compte en banque non plus. 


Ak : Quel type de personnage préfères-tu traiter et pourquoi ?

Ainlina : Ça dépend des périodes, de mes envies du moment, de mon moral etc. Chaque année, je réponds différemment à ce genre de questions (rires) ! Mais globalement, j'aime déjà faire des personnages issus de licences que j'apprécie et auxquelles je m'identifie. Et j'ai remarqué que généralement, je fais des Tsundere et des personnages très enjoués, je ne sais pas trop ce que ça veut dire sur mon caractère, à part que je dois être dure à vivre au quotidien !




Photo : Omaru



Ak : Dans le cosplay, est-ce que les personnages les plus utilisés correspondent à des séries à succès ou pas forcement ?

Ainlina : Alors, je ne suis pas sûre de comprendre correctement la question, mais en gros les cosplays les plus populaires et faits sont en effet des séries à succès. Dans la sphère cosplay, on peut voir émerger des licences un peu obscures mais qui plaisent aux cosplayeurs par souci de design poussé (Trinity Blood ou Sakizou par exemple). Mais globalement, quand une série est à la mode, on est sûr d'en voir plein de cosplays partout dans le monde !


Ak : Que t'ont apporté les vidéos dans ton parcours de cosplayeuse (en bien comme en mal) ?

Ainlina : En bien, je dirais que ça m'a permis d'être beaucoup plus proche de la communauté et des gens. Le fait que la communauté cosplay (ou juste « geek » au sens général) me voie en vidéo permet un peu de briser le statisme et l'éloignement qu'on peut créer avec les photos cosplay. Ça casse le côté « poupée » pour aller vers le côté plus humain. Depuis que je fais des vidéos, les gens viennent beaucoup plus échanger avec moi, et j'adore ça ! On fait de supers rencontres et j'adore discuter avec les gens qui ont les mêmes passions que moi, donc ça c'est vraiment cool.
Après du mauvais côté, il y en a quelques uns… Déjà, Youtube (parce que j'upload uniquement sur Youtube) est un monde un peu ingrat. Beaucoup de personnes sont irrespectueuses car la barrière de l'écran leur fait croire qu'elles peuvent se permettre de tout dire, même les choses les plus irrespectueuses qui soient. Tu désenchantes très vite du milieu quand tu te prends des insultes en pleine tête juste parce que, par exemple, tu es une femme.






Ak : Au travers de tes vidéos, on voit bien que tes goûts sont plus orientés vers le « Shônen » et le « Seinen ». Est-ce que tu penses que cette distinction entre public féminin et masculin dans le manga est vraiment pertinente ? Je me rends compte que cette question peut paraître machiste, mais je pense que je l'aurais également posée à un homme fan de « Shôjo ».

Ainlina : Je ne pense pas que la question soit machiste. Ce que je trouve un peu machiste est justement cette séparation « mangas pour garçons » et « mangas pour filles ». C'est comme les jouets, si tu es un garçon tu dois jouer au chevalier, et si tu es une fille tu te dois d'être une princesse. Je n'ai jamais supporté ces séparations, et c'est pareil dans le manga. Après, c'est très lié à la société japonaise, ça explique cette séparation marquée. Personnellement, je trouve ça complètement à côté de la plaque. Énormément de filles (ou femmes) aiment les Shônen et les Seinen, et je connais beaucoup d'hommes qui aiment les Shôjo. Le plus triste c'est de voir des personnes ne pas assumer leurs goûts, à cause de cette séparation. Apparemment ce n'est pas viril d'aimer les Shôjo… Si ce n’est pas malheureux.
J'ai toujours aimé les histoires d'aventures, les romans d'initiation, les romans policiers. J'aime beaucoup de Shônen c'est sûr, mais j'aime tout autant les Shôjo qui proposent ce genre de sujets (exemple Akatsuki no Yona). Ce que je n'aime pas, c'est la romance japonaise, qui est toujours hyper prude, compliquée et dramatique, que ce soit Shônen ou Shôjo ! C'est toujours super déprimant et ils se prennent la tête sur tellement de sujets, je n'ai jamais réussi à comprendre (rires) !



Photo : Justine Vedovato



Ak : Ton manga préféré c'est One piece, un fleuron du « Shônen », que penses-tu de son adaptation animée et des adaptations de « Shônen » en général ?

Ainlina : Alors pour l'anime de One piece, honte à la fan que je suis, je n'ai vu que 329 épisodes ! Je trouve que c'est une bonne adaptation car, comment l'expliquer… je trouve que l'humour et les sentiments passent différemment dans l'anime ! On ne rigole pas pour les mêmes blagues, mais plutôt pour les intonations des voix, leur façon de parler, etc. Les situations changent totalement grâce à ce doublage et à l'animation, justement ! Mais l'histoire (pour ce que j’en ai vu) reste totalement fidèle et je ne me souviens pas de m'être offusquée d'un passage manquant.
En ce qui concerne les adaptations en général, je trouve qu'on perd beaucoup de détails intéressants dans les animes. Mais j'aime toujours les regarder, car j'aime l'animation au sens large, et surtout j'adore pouvoir entendre les voix des personnages. Ça les rend encore plus vivants ! Par contre, j'ai tendance (si je découvre un anime) à me demander s'il existe le manga pour aller le lire (exemple : Noragami). La scénarisation est à la base pensée pour le support original, en général manga, du coup je trouve beaucoup plus intéressant et complet d'aller lire (voir) l'œuvre originale.
Pour les Shônen, c'est quand même super cool de voir les scènes de combat animées, on ne va pas se mentir ! Les FX, les animations, les voix, ça rend les combats vraiment épiques ! Mais la qualité dépend réellement du budget et du studio. Mon cœur a saigné devant Sailor Moon Crystal, Dragon Ball ou même Naruto. Par soucis de réduction budgétaire et de rapidité, on a parfois des dessins tellement bâclés que ça en est affligeant. Et surtout, ÇA PEINE MON CŒUR DE FAN ! pourquoi faire ça à Dragon Ball ? Omg !



Photo : Omaru



Ak : As-tu un ou plusieurs réalisateurs dont tu apprécies vraiment le travail ?

Ainlina : Comme réalisateur d'anime ou film : j'adore Shin'ichirō Watanabe
(Cowboy Bebop, Terror in Resonance…) il a vraiment un souci de l'ambiance dans ses animés, ça transporte toujours. Après en termes de films j'aime beaucoup aussi Satoshi Kon, qui s'est illustré dans Paprika ! »


Ak : As-tu d'autres projets en préparation ?

Ainlina : Pour le moment, je mets un peu ma vie cosplay et Youtube de côté. J'essaye de paraître tout aussi active, mais pour des raisons personnelles et professionnelles, je suis obligée cette année d'y accorder beaucoup moins de temps et donc de limiter mes projets ! Du coup, je n'en ai aucun en préparation. J'espère juste pouvoir continuer à poster des vidéos comme mes blogs d'animes ou des aides au cosplay régulièrement, mais juste moins souvent.




Ainsi s'achève notre entretien avec Ainlina, nous lui souhaitons de pouvoir poster le plus de vidéos possible et nous conseillons vivement à tous ceux qui ne la connaîtraient pas encore d'aller découvrir sa chaîne Youtube au plus vite.



Photo : Omaru



N'hésitez pas à venir donner votre avis concernant cet article sur le forum

Le 16-10-2015 à 08:43:53 par : Ainlina, Jules

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.